Le monde universitaire est naturellement rétif à l'intrusion du pouvoir politique dans le choix des thématiques de recherche et d'enseignement. Sous le précédent gouvernement ont eu lieu deux polémiques, entre lesquelles je n'ai pas l'impression que l'on ait tiré de rapprochements, alors qu'il me semble qu'elles présentent certaines similarités qui méritent d'être discutées.