On me signale cette pétition contre l'extension de la loi interdisant le port de signes religieux ostentatoires (terme hypocrite pour « le foulard ou la coiffe que certaines musulmanes portent sur les cheveux ») à l'enseignement supérieur.

Le texte fait plusieurs pages et brasse beaucoup de sujets, dont le rapport de certains avec la cause évoquée n'est pas évident — mais bien sûr « tout est politique » et « tout est lié »... Très SHS comme style d'écriture, en tout cas.

Moi j'aurais dit :

« La présence de jeunes femmes portant un foulard sur les cheveux (et non un voile intégral comme certains médias ont montré) ne trouble pas les enseignements ; du moins pas plus que la présence d'enseignantes et d'étudiantes dont les croix en pendentif, certes plus discrètes, sont cependant bien visibles. Exclure les femmes qui portent un foulard de l'université, c'est les empêcher d'accéder à la connaissance ­— et éventuellement à un emploi valorisé et valorisant. Nous nous opposons donc à cette mesure, dont on ne voit pas le problème qu'elle devrait résoudre tandis qu'on voit très bien les problèmes qu'elle pourrait causer. »