Le Canard enchaîné du mercredi 4 mars 2015 évoque comment divers médias ont annoncé à tort la mort de Martin Bouygues dont une chaîne, TF1, appartenant au groupe Bouygues et dont on pourrait penser que les journalistes sauraient où vérifier la mort de leur patron...

Au milieu de l'article, cette pique :

« Les pauvres complotistes du Net, eux, n'ont pas eu le temps de réclamer une preuve de vie. »

Récapitulons. Des journalistes professionnels d'une grande agence de presse, de chaînes de télévision, etc., ont annoncé à tort la mort d'un homme d'affaires sans visiblement la moindre vérification sérieuse, sans que l'on puisse en aucune façon invoquer la responsabilité du « Net », de Wikipédia et des « réseaux sociaux », et le Canard trouve encore le moyen de se moquer des « complotistes du Net » ?

À ce point, c'est une obsession.