L'affaire du barrage de Sievens illustre le sentiment d'impuissance et de déconnexion de que les citoyens éprouvent parfois à l'annonce de décisions publiques. Que l'on me permette une petite observation.

Je vois parfois des « avis d'enquête publique » placardés dans la rue. Systématiquement, on m'y invite à consulter un dossier dans des administrations ouvertes aux heures de travail (pour un travailleur, cela nécessiterait donc de prendre une demi-journée de congé au moins), et où je ne disposerais pas forcément de documentation connexe. Je ne vois jamais de proposition de consulter une copie du dossier en ligne.

Certains organisent des « réunions d'information »… à une heure où les parents doivent s'occuper de leurs enfants. Là encore, s'il s'agit d'informer, et non d'interagir, ne peut-on pas mettre en ligne les documents décrivant les évolutions envisagées ?

Dans tous les cas, on a l'impression d'un processus destiné aux retraités !