La permanence de BHL dans les médias depuis 40 ans est une cause persistante d'étonnement pour bon nombre de personnes. N'ayant jamais rien lu de sa part quoi que ce soit d'intéressant, je me demande pour quelles raisons il est invité par télévisions et radios, a tribune ouverte dans les journaux, et obtient de déjeuner avec les candidats à l'élection présidentielle. Du chanteur de heavy metal, il a non seulement la chevelure mais aussi les groupies ; surprenant pour un philosophe.

Toujours est-il que BHL a trouvé une solution au problème posé par le Front national : un gouvernement d'union nationale !

L'essentiel de la rhétorique du Front national, en dehors de l'immigration et de l'insécurité, consiste à expliquer qu'il est la seule alternative crédible à un système UMP-PS, groupés en UMPS, qui l'exclut et qui propose deux faces de ce qui est au fond la même politique. Il y a 25 ans, l'argument était le même, avec la « bande des quatre » PC-PS-UDF-RPR.

Face à cela, que propose BHL ? De lui donner raison en concrétisant le système ainsi décrit. À ce point là, c'est de l'art.