À plusieurs reprises, dans ma vie associative et professionnelle, j'ai été confronté à des discussions autour de problèmes de nature (au moins en partie) juridique, et où personne à part moi ne semblait vouloir prendre la peine d'aller consulter les textes.

On retrouve ce trait par exemple chez ceux qui expliquent que le racisme n'est pas une opinion mais un délit, ou chez les journalistes et blogueurs qui expliquent que les polytechniciens doivent 10 ans de service à l'État, sauf à payer la « pantoufle » (*).

À chaque fois, on discute de morale et on prend des postures, mais on s'en fiche au fond de ce que dit vraiment la loi.

J'en viens à me demander si je suis anormal pour un français.

(*) La lecture du décret n⁰70-323 démontre que ce sont principalement les élèves sortis dans les Grands Corps qui pourraient devoir la « pantoufle », mais pas ceux partis dans le privé après une école d'application...