J'entends tout un bavardage sur le score du FN, le succès des extrêmes, etc.

Un constat : à ces élections, le Front national a obtenu 4,7 millions de voix. Par comparaison, Marine le Pen avait obtenu 6,4 millions de voix à la présidentielle de 2012.

J'en conclus que ce n'est pas tant le Front national qui monte que la population qui, par ignorance des enjeux européens ou par dépit de la nullité des partis de gouvernement (*), ne vient pas voter.

(*) Sans parler des autres partis ; j'ai eu l'impression, en lisant certains programmes, d'avoir absorbé des substances étranges.