Le Figaro titre « Le CNRS juge l'enseignement privé discriminant ».

Il s'agit simplement d'évoquer un rapport de recherche publié par 3 chercheurs, dont d'ailleurs aucun ne semble être présent actuellement dans un laboratoire CNRS.

Il semble, encore une fois, que les journalistes du Figaro ignorent, ou feignent d'ignorer, la différence entre un journal comme le leur et une institution de recherche comme le CNRS. Dans un journal, il y a une hiérarchie, un directeur de la publication, qui peuvent sélectionner et modifier les articles publiés ; il y a une ligne éditoriale. Au CNRS, il n'y a pas de ligne éditoriale de l'institution : un chercheur n'a pas à demander d'autorisation pour publier une étude (sauf cas très particuliers d'études mettant en jeu des secrets industriels ou de défense) et en aucun cas ses conclusions scientifiques ne représentent l'opinion de l'institution dans son ensemble.