Saviez-vous que lors de la discussion à l'Assemblée nationale de la loi de 1972 réprimant les discriminations raciales, la première intervention sur les articles était d'un député corse déplorant la mauvaise image que les médias donnaient de son île en précisant que tel ou tel délinquant était Corse, et demandant au ministre si la loi en cours d'examen permettrait de pallier cela ?