En 2010, Yann Moix écrivait :

Je vais évidemment faire un procès, rira bien qui rira le dernier, à Wikipédia, parce qu’il y a forcément quelqu’un derrière, derrière ces petits chiots baveux anonymes haineux ratés, un gentil procès bien méchant comme un chien que je suis, n’est-ce pas, où je demande juste d’avoir le droit de citer gentiment un article gentil sur moi pour contrecarrer toutes les citations systématiquement négatives, avilissantes, morbides, qui s’impriment, avec une délectation mortifère de masturbateur, à mon égard. Les punaises qui fomentent toute cette gadoue ne savent pas très bien à qui ils ont à faire.

Suivent quelques comparaisons scatologiques.

J'avais à l'époque parié qu'il n'y aurait aucun procès. Quelqu'un a entendu parler d'une quelconque action de la part de M. Moix ?