En ce moment, je m'occupe entre autres du comité de programme d'une conférence scientifique et je râle, car aucun article que j'ai lu jusqu'à présent ne m'a enthousiasmé (il y avait des papiers clairs et lisibles, et des papiers faisant une contribution un tant soit peu profonde).

En revanche, je suis content de lire la thèse sur laquelle je dois rapporter.

J'en conclus que les rumeurs selon lesquelles je suis un invétéré râleur sont mensongères.