On parle parfois du mansplaining, c'est-à-dire du fait pour un homme de parler à une femme en présupposant, parce que c'est une femme, qu'elle en sait moins que lui sur l'objet de la conversation.

Dernièrement, j'ai eu droit au youngwomansplaining :

<Jeune femme 1 décrit des choses mirifiques qu'elle fait avec son iPhone >

moi : Je n'ai pas de smartphone, je trouve ces engins trop compliqués.

Jeune femme 1, d'un ton un peu condescendant, comme quand on s'adresse à mamy qui ne veut pas laisser son appareil argentique : Mais non, c'est très simple, au contraire !

Jeune femme 2  : David, tu parles comme une mémé.