J'ai comme un vague soupçon que les histoires de programmation semidéfinie que je fais avec un collègue, ça va encore être une aventure. Parce que, je l'avoue avec honte, j'ai franchement, mais franchement du mal à visualiser ce que doit être un spectraèdre. On se pose des questions en petite dimension devant un tableau pour essayer de voir ce que cela veut dire. C'est pénible.

Ça donne des questionnements comme « ok, l'intersection de deux spectraèdres, c'est un spectraèdre, trivial ; mais l'intersection d'une famille infinie ça donne quoi  » (je pense que l'intersection d'une famille infinie de spectraèdres n'a aucune raison d'être un spectraèdre, ni même être semialgébrique, mais je ne pas trouvé de contre-exemple sur le moment).

C'est tout à fait lamentable.