Je lis ici :

Les fillettes ne défileront plus comme des mannequins devant leurs parents. Le Sénat a interdit les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans, également appelés concours de mini-miss, à l'occasion de la fin de l'étude du projet de loi sur l'égalité femmes-hommes dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 septembre.

Sauf que... Il ne s'agit là que de l'examen en première lecture du projet de loi, qui doit ensuite passer à l'Assemblée nationale, puis éventuellement de nouveau devant le Sénat etc. Rien ne nous dit que l'Assemblée nationale adoptera cet article, et ce d'autant plus que le Gouvernement, représenté par Mme Vallaud-Belkacem, aurait préféré une formulation encadrant ces concours sans les interdire totalement et qu'il a présenté un amendement en ce sens.

Cela n'empêche cependant pas France TV Info d'affirmer comme une certitude « Les fillettes ne défileront plus comme des mannequins devant leurs parents », comme si la prohibition était déjà promulguée. Il me semble que même un collégien ayant suivi un cours d'instruction civique est pourtant censé faire la différence...