Vous lisez des bibliographies. On vous renvoie sur des livres, des articles. Certains sont ouvertement accessibles en ligne, d'autres via des abonnements contractés par les établissements de recherche, d'autres encore sont à la bibliothèque universitaire locale.

Lorsque les manœuvres habituelles ne suffisent pas, il faut « escalader » la demande et faire appel à l'Agence Tout Risques aux bibliothécaires, qui sont capables d'exploits comme de faire venir en moins d'une journée une thèse de Berkeley de 1967 (scannée en PDF depuis des microfilms, visiblement) ou de se faire prêter un livre introuvable en France par la British Library.

Oh, certes, nous connaissons certaines de leurs méthodes : le SUDOC et sa version mondialisée le WorldCat. Nous entendons parfois parler de cérémonies mystérieuses où l'on prononce des incantations en langage RAMEAU. Mais, non, nous ne savons pas tout.

Les bibliothécaires universitaires : Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?