Wikipédia vient d'effacer un article vieux de cinq ans portant sur un évènement historique inexistant.

Il s'agissait d'un canular élaboré pour avoir l'apparence de vraisemblance : évènements plausibles (au moins selon ma lecture superficielle de non-historien), sujet assez confidentiel (le détail de l'histoire des possessions portugaises en Inde au 17e siècle), sources apparemment sérieuses (pas de citation de blogs, d'ouvrages clairement grand public; mention d'ouvrages chez de grands éditeurs universitaires).

Il a apparemment été détecté parce que certaines des sources indiquées... n'existaient pas, notamment un ouvrage soi-disant publié chez Oxford University Press en 1996 (qui aurait donc dû être mentionné chez l'éditeur et/ou WorldCat).

Il me paraît probable que pareil canular aurait pu perdurer si l'auteur avait pris soin de citer des sources existant réellement, pour leur faire dire ce qu'elles ne disent pas, et/ou des sources obscures (p.ex. thèse de doctorat d'une époque ou d'un pays où l'on ne les rentrait pas dans des bases de données facilement consultables).

Du point de vue de la citation des sources, la presse ne paraît pas montrer l'exemple ; témoin cet article où l'on évoque « une autre étude menée par l’Université d’Oxford », ce qui peut certes impressionner le profane (la prestigieuse université d'Oxford !) mais n'aide pas à consulter celle-ci (pas de nom d'auteur, de titre ou de lien, alors que cela ne coûte rien sur un site Web), sans parler du manque de courtoisie qu'il y a à ne pas identifier les auteurs des travaux que l'on évoque.

(Il semble que l'étude d'Oxford soit celle-ci.)