Je suis actuellement en train de traiter des dossiers de candidature pour les postes ouverts dans mon projet ERC.

Les étudiants candidatant pour venir en doctorat m'adressent des CV comme s'ils voulaient travailler dans l'industrie :

  1. une liste de stages et expériences industrielles diverses, faisant « mousser » des petits jobs d'été
  2. une liste de hobbies divers (musique, sports, etc.)
  3. un court résumé des diplômes acquis.

Les thèses en France sont censées durer trois ans. Autrement dit, il n'y a pas le temps d'apprendre trop de choses « sur le tas » ; il faut donc les avoir acquises avant. Ceci explique que j'apprécie de recevoir une liste des cours suivis, ainsi que, soyons fous, les notes associées (il m'importe peu que le candidat ait suivi un cours de calcul numérique s'il s'est pris E ou D... même, j'apprécierais de le savoir).

En comparaison de ces informations pertinentes, peu me chaut que, comme vu dans un dossier, le candidat joue de l'harmonica. Je n'ai rien contre l'harmonica ; mais j'essaye de faire fonctionner une équipe de recherche et non un groupe de blues-rock. Croyez-moi, quand on postule à un poste de, par exemple, directeur de recherche, on ne vient pas devant le comité de recrutement en expliquant qu'on sait (mal) jouer de la guitare électrique.

Quant aux stages et expériences diverses, ils peuvent effectivement indiquer quelqu'un qui a l'esprit d'initiative et qui ne se laissera pas abattre parce qu'on lui demande quelque chose de « pratique ». Toutefois, ils sont difficiles à évaluer sans plus de précision — on connaît les cas de stagiaires incapables, absentéistes, etc. — et on apprécierait donc que des coordonnées soient indiquées afin de pouvoir contacter les encadrants.

Enfin, comme me le suggère un collègue, si le candidat dit avoir suivi des stages longs, surtout en laboratoire de recherche (type M2R ou magistère), on apprécierait une copie du rapport, qui permet souvent de saisir à quel profil de personne on a affaire ; et pourquoi pas le code source associé, s'il s'agit d'une thèse avec une composante pratique ?

Sérieusement, tout cela m'est plus utile que savoir si le candidat fait du kayak. Là encore, comme pour l'harmonica, je n'ai rien contre le kayak et j'en ai fait, mais ce n'est pas le sujet.