Je rappelle à toutes fins utiles que c'est aux auteurs d'articles scientifiques de s'expliquer clairement — le lecteur, et encore moins le relecteur avant publication, ne devrait pas à avoir à combler les trous des définitions et les sauts de raisonnement (ou, du moins, seulement dans la mesure où trop détailler nuirait à la compréhension générale).

Ainsi, en informatique, quand un article parle d'un algorithme, il devrait être clair quelles sont ses entrées, ses sorties, et son fonctionnement.

Par ailleurs, les notations très abstraites, surchargées (le même f utilisé pour une fonction X→Y et une fonction X'→Y, etc.) sans le moindre exemple ni la moindre intuition ne sont pas un signe de profondeur mathématique.

N'oubliez pas : un relecteur énervé est déjà à mi-chemin du rapport de réjection.