Croyant ouvrir Easychair, j'ai cliqué sur le mauvais bouton et ai ouvert Twitter, notamment :

« Me faites pas rire avec la baisse "exemplaire" de salaire 30% de Hollande! Sarkozy s'était augmenté de 140% ! Manquent donc 110%. »

Voyons. +140% suivi de -30%, cela veut dire multiplier par 2.40 puis multiplier par 0.7, soit au final multiplier par 1.68, soit une augmentation finale de +68%. Encore une démonstration que conspuer les socio-traîtres n'implique pas de savoir appliquer des mathématiques niveau collège (ceci dit je ne suis pas très sûr des programmes actuels).

À la décharge de cette personne, le fond de l'affaire (il subsiste une augmentation substantielle). Il manque cependant à cette argumentation des éléments de comparaison : par exemple, la nouvelle paye du président est-elle substantiellement supérieure à celle d'un parlementaire ?

Rappelons-nous les moqueries contre Jean-Luc Mélenchon : qu'y a-t-il d'étonnant qu'une personne payée à son niveau (député européen, donc dans les 6200€ net par mois) et qui veut travailler dans le train (et non écouter le baladeur du jeune sourdingue, les bébés etc.) voyage en première classe ?