Je serais curieux de savoir quel pourcentage de la population adulte (notamment la population éduquée CSP+) lit des romans « sérieux » (pas Marc Lévy, ni Guillaume Musso),