Une collègue m'envoie un lien vers le site officiel de la campagne « Trisomique, et alors », de la Fondation Jérôme Lejeune.

Lorsque j'ai cliqué sur le lien, il y a quelque jours, j'ai obtenu une page blanche dans mon navigateur (Chromium). J'ai essayé avec Firefox, obtenant un message d'erreur : le système de visualisation Flash avait « planté ».

Depuis, ces problèmes ont été corrigés, mais il n'en reste pas moins que ce site consiste uniquement en une animation Flash. Cette animation n'est donc pas visible pour ceux qui n'ont pas le visualisateur Flash installé sur leur machine (il y a d'excellentes raisons de ne pas l'installer, notamment le nombre de trous de sécurité qui y ont été découverts), qui ne voient qu'une page blanche avec un message les invitant à installer le visualisateur Flash. On me dira qu'il s'agit d'une minorité de la population, sans importance...

Surtout, ce site est inutilisable par ceux qui utilisent des navigateurs Web avec lecture audio ou braille, et éventuellement par ceux qui ont besoin d'un fort agrandissement des textes... c'est-à-dire les aveugles et autres handicapés visuels.

Je trouve personnellement assez curieux qu'un site censé inciter le public à permettre à une catégorie d'handicapés de vivre plus normalement exclut d'autres catégories. Enfin, curieux, non : probablement, ce site et plus généralement la campagne publicitaire en question ont été conçus par des agences de communication, dont il me semble qu'elle ne prennent rarement les handicaps en compte.

En matière de Web, pour être lu de tous, le mieux est de mettre du texte simple, sans fioritures, et de laisser l'utilisateur choisir sa taille voire ses polices de caractères. Les gadgets cosmétiques (images contenant du texte, pire, animations Flash...) créent des difficultés pour ceux qui voient mal ou ont des besoins spécifiques (utilisation de lecteurs audios, traducteurs, etc.).