Je viens de tomber sur un cas d'éthique universitaire. Comme mon propos est de faire réfléchir au problème en général et non de polémiquer au sujet d'un individu précis, je ne préciserai pas à qui je fais allusion.

Un professeur d'université, spécialiste de l'économie et de la gestion des industries culturelles, prend position dans le débat politique sur la gestion des droits d'auteurs et des droits voisins. La page le présentant sur le site de sa faculté indique qu'il a de nombreux liens avec les organismes et entreprises des industries de la culture et du divertissement (j'ai transformé les propos afin d'éviter que vous ne googlifiez...), suivent 6 lignes de sigles et noms d'entreprises et sociétés diverses.

J'ignore la nature des liens entre ce professeur et ces sociétés. Ce que je sais, en revanche, c'est que quand des professeurs de médecine liés à l'industrie pharmaceutique prennent position sur l'innocuité ou la désirabilité de tel ou tel traitement, on évoque les « conflits d'intérêt ». Ce que je sais également, c'est qu'on me demande, dans mes activités scientifiques, de m'abstenir d'évaluer en quelconque façon que ce soit les travaux de ceux avec lesquels je suis lié.

Je ne serais pas étonné que mon collègue agisse comme consultant pour certaines des entités signalées. Dans ce cas, quelle est son indépendance ?