Une bonne partie de mes interactions avec les services administratifs consiste à leur poser des questions appelant une réponse simple, binaire, généralement « Est-il possible de faire X » avec X précisément défini (situation administrative expliquée).

Parmi les réactions courantes :

  • Absence de réponse.
  • Demande de précisions démontrant que le personnel qui traite la requête n'a pas lu la description de la situation administrative (exemple : on parle de payer une bourse sur un budget, le personnel comprend qu'on veut payer une personne recevant déjà une bourse).
  • Réponse toute faite résumant la procédure pour faire Y, mais qui ne dit pas si X est possible. (Exemple : DM: « Savez-vous passer commande chez <tel fournisseur> ? » réponse « Pour passer commande, merci d'aller sur notre Intranet. »).
  • Réponse sans valeur juridique « Oui, l'accord signé par votre laboratoire et notre organisme dit X, mais ce n'est pas grave on s'en moque, pas besoin de faire un avenant. — DM: Peut-être que vous vous en moquez, mais nos services refuseront de faire quelque chose qui contredit l'accord sans avoir un avenant les y autorisant, donc merci de faire cet avenant. »

Trois explications possibles :

  • Je m'exprime mal en français.
  • Certains personnels ne comprennent pas bien ce qu'ils lisent (ce qui est différent d'un problème de langue).
  • Ils ne savent pas, n'ont pas envie de demander, et donc classent verticalement ou renvoient volontairement une réponse hors sujet.

Heureusement, il m'arrive de tomber sur des gens qui comprennent le problème et qui répondent pertinemment (je voudrais au passage saluer ma gestionnaire RH, qui semble tout gérer avec une grande promptitude).