La députée UMP Muriel Marland-Militello se réjouit sur son blog en ces termes :

Megaupload enfin condamné !

Je dois rappeler à Mme Marland-Militello qu'en France comme aux États-Unis, arrestation ne signifie pas condamnation, et que toute personne arrêtée est présumée innocente jusqu'à sa condamnation.

Pareille ignorance de principes élémentaires du droit pourrait faire sourire chez une députée, mais la fin de son billet est plus inquiétant :

Et anticipons l’avenir : pour rendre pleinement effectif l’internet responsable, il faudra sans doute réfléchir à comment mieux réguler (au moyen d’une autorité administrative indépendante en s’entourant de toutes les garanties ?) les protocoles chiffrés pour concilier sécurité des données et des transactions avec la nécessaire lutte contre la délinquance et la criminalité.

Au vu de ses interventions au sujet d'Internet, je soupçonne fort que Mme Marland-Militello n'y connaît strictement rien en cryptographie et en protocoles réseau. J'ignore ce qu'elle entend par « réguler » des protocoles de communication — peut-être veut-elle interdire toute communication chiffrée sans autorisation préalable de l'État ?

Cela risque d'être un peu difficile à mettre en œuvre, vu que le commerce électronique repose sur le chiffrement de bout en bout (SSL) pour la transmission des coordonnées personnelles et bancaires, sans parler des usages professionnels et personnels de VPN et de protocoles comme ssh. (Je suppose que l'on m'accusera de chercher la petite bête et de vouloir impressionner le profane avec des sigles de geek...)