Jimmy Wales confirme que la Wikipédia en anglais va appliquer mercredi un « black-out » de 24 h pour protester contre le projet de loi SOPA/PIPA et (ai-je bien compris) Protect-IP.

Il affecterait tout les utilisateurs et non seulement les étatsuniens.

PS : L'action fait des vagues en France. Pascal Rogard, directeur général de la SACD (en gros, une société qui perçoit des droits au nom des auteurs de films et de théâtre et les redistribue à ceux-ci, après déduction de frais généraux servant, par exemple, à salarier M. Rogard), écrit sur Twitter à propos d'un article de PCImpact. :

« Je préfère les auteurs artistes producteurs techniciens qui défendent l'Amerique créative aux géants de l'Internet qui les pillent. »

« Un abus de pouvoir de marché . Ceux prétendent mettre en cause une censure sont eux mêmes des censeurs.  »

L'article de PCImpact titre sur l'action de la Wikipédia anglophone, qui a fermé ses portes (tout en expliquant comment contourner la fermeture). J'aimerais que M. Rogard nous explique en quoi Wikipédia, hébergée par une petite structure à but non lucratif, est un « géant de l'Internet » qui pille les créateurs, et en quoi cette action est une « censure ».