Hier, une pompe à essence m'affichait fièrement des prix en Francs/Litre. Passéisme, ou anticipation de la fin de l'Euro ?

(Pour les curieux, il s'agissait d'un Intermarché à Givors, et le prix indiqué était en fait en Euro/l. La même pompe avait un pistolet, désaffecté, étiqueté « Super ».)