En suivant les propos de Pascal Rogard, directeur général de la SACD, j'ai découvert tout un univers caché. M. Rogard dénonce des « officines » (non identifiées, mais on sent le danger, à mi-chemin entre la loge maçonnique et l'inquisition espagnole) et des « ennemis de la création » (non identifiés, mais on les devine puissants et déterminés à envoyer les cinéastes français en Corée du Nord à tourner des films à la gloire de feu Kim-Jong-Il), sans parler des menaces portées par le « gourou américain » Richard M. Stallman (de la dangereuse secte « gnou », liée au culte d'un mystérieux manchot « tux »). Quelle vie dangereuse il doit mener !

La prochaine fois que je le rencontrerai, je vérifierai s'il ne porte pas discrètement une arme dans son veston, comme 007, et si son téléphone portable ne dissimule pas un gadget pour neutraliser l'anti-France-artistique.