Le festival Rocktambule annonçait ce soir 20 octobre les Ogres de Barback, à partir de 18h30. Visiblement, il y avait deux premières parties : Amadou et Mariam, et Yoanna. D'habitude, quand il y a un spectacle avec première partie, celle-ci est relativement courte.

Il fallait hélas comprendre que les Ogres de Barback étaient à... 22h45, le premier concert débutant à 19h45. Ces horaires n'étaient affichés qu'une fois rentrés dans l'enceinte du festival, après que les tickets aient été coupés, toute sortie étant définitive.

Il y avait une dizaine de personnes près de l'entrée qui pestaient contre cette « arnaque ». Explication : « c'est toujours comme cela dans les festivals ». Pas sûr : il me semble que souvent, on tamponne la main afin justement de permettre les sorties !

(Permettez-moi également un peu d'ironie : à quelques mètres de l'entrée dans l'enceinte du festival, il y avait un stand altermondialiste appelant à des manifestations contre le G20 de Nice. Quelle étrange localisation : dans une enceinte bouclée, entrée filtrée par des gorilles, billets vendus à la FNAC, mais on appelle à la mobilisation contre le capitalisme !)