On me l'a répété, les témoignages concordent : la chèvre est un animal retors, qui prend un malin plaisir à faire le contraire de ce que l'on attend d'elle. Je crains d'avoir trouvé mieux : la ligne téléphonique dégroupée chez Free. (*)

Pour dompter la mienne, il va falloir organiser une visite conjointe de France Telecom et de Free chez moi ; je suis loin d'être un cas isolé, deux proches collègues ont le même problème. Apparemment, des techniciens branchent des fils au petit bonheur la chance.

Et moi, en attendant ? « Non, je n'ai pas de numéro de téléphone fixe. » Je deviens chèvre ?

Dois-je envisager de sacrifier une chèvre afin d'avoir enfin une box qui fonctionne ?

(*) Toujours dans la chronique animalière, j'ai vu ce matin un gendarme en treillis se faire tracter à travers la gare de Gières par un chien d'assez grande dimension, d'une race non identifiée mais que je soupçonne de chasse, en faisant mine de le contrôler et de l'inciter à travailler. J'ignore si c'était le chien anti-explosifs, anti-stupéfiants, ou autre, mais en tout cas son allégresse faisait plaisir.

PS Un collègue me fait remarquer qu'heureusement que c'est seulement pour le téléphone et Internet, et pas pour l'électricité, que j'ai un conflit entre opérateur historique et opérateurs alternatifs...