Ce blog en a déjà abondamment parlé : il y a dans la diffusion numérique de la culture et du divertissement des oligopoles, qui menaçaient fort il y a 5 ans de rejoindre l'oligopole de l'informatique personnelle en bénéficiant en plus de verrous juridiques pour conforter leur position. À chaque fois que ce problème était évoqué, on le balayait de la main en disant que la priorité était la lutte contre le piratage. Il semble que certains pensent maintenant différemment.