Le site Atlantico, marqué à droite, s'offusque de ce que la BBC abandonne les expressions « before Christ » (BC) et « anno domini » (AD), qui permettent de distinguer les années avant et après la date traditionnelle de naissance de Jésus-Christ.

Lisons attentivement leur texte. Atlantico parle de l'« abandon de la référence à Jésus-Christ dans les expressions « avant et après JC » (« Before Christ » et « Anno Domini »)  ». Or, « Anno Domini » ne veut pas littéralement dire « après Jésus-Christ », mais « année du seigneur ». Autrement dit, cette expression est équivalente à l'expression surannée « de l'an de notre seigneur », dont je doute qu'elle serait admise dans la France laïque contemporaine.

Le titre lui-même contient d'ailleurs une erreur de traduction : « l'ère commune » désigne la datation après Jésus-Christ, et non avant Jésus-Christ, comme prétendu par Atlantico.

L'argumentaire s'ensuit : il s'agirait d'une volonté politiquement correcte d'éliminer les références aux racines chrétiennes et au simple nom de Jésus-Christ. Voilà de quoi raconter une jolie histoire (storytelling) au lectorat conservateur : les bobos politiquement corrects contre la tradition. Sauf que les faits ne correspondent pas à ce qui est dit...

Je pense qu'avec un peu d'honnêteté, un catholique peut reconnaître qu'un musulman, un athée ou un bouddhiste peuvent avoir du mal à dire « année du Seigneur » à propos d'un homme qu'ils ne considèrent pas comme leur seigneur...

Je note que le problème n'a pas été tranché sur Wikipédia.