Peu de gens savent que Microsoft finance, à fonds assez perdus, de la recherche fondamentale, par exemple celle de mon éminent collègue Georges Gonthier. Encore moins de gens savent que quand Bill Gates était jeune, il avait résolu un problème ouvert en informatique théorie et publié un article avec rien moins que Christos Papadimitriou.

D'après mon collègue Nicolas Holzschuch (un garçon très convenable, quoique de l'INRIA), ce dernier aurait déclaré :

The next student to drop off after solving an open problem, I'm gonna work in his start-up.