Je viens de tomber sur un billet sobrement titré « Wikipédia, l'"Encyclopédie" antisémite ». Il me semble assez représentatif d'un type de critique de Wikipédia assez répandu, c'est pourquoi je vais un peu le décortiquer.

Première remarque : l'accusation portée est lourde, surtout dans un pays où l'expression de propos antisémites est un délit passible de prison. Elle cependant est de portée très générale : on parle de Wikipédia tout court, projet multilingue, comportant des millions d'articles, rédigé par un très grand nombre de personnes à travers le monde ; autant dire qu'accuser « Wikipédia » d'antisémitisme, c'est un peu comme accuser « les anglais », « les américains » ou « les arabes ».

Deuxième remarque : malgré la généralité de l'accusation, le problème soulevé est très spécialisé et assez incompréhensible pour l'immense majorité de la population ; cependant, peu d'effort est fait pour expliquer de quoi il s'agit. Qui sont Alan B***, Ver****uze, et Jean-Marie G***** ? En quoi y a-t-il un rapport entre supprimer le livre M******o d'une bibliographie et un éventuel antisémitisme ? Nous n'en saurons rien, ou du moins pas grand chose de clair.

Troisième remarque : l'article contient des accusations graves et nominatives. Ainsi, une personne est désignée comme discipline d'un raciste et « gestapiste », c'est-à-dire membre d'une organisation célèbre pour ses crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Quatrième remarque : l'article accuse d'illégalités et utilise des termes juridiques, mais commet diverses confusions et contre-sens. Ainsi, Wikipédia est qualifiée de « société » (c'est un site Web ; la société qui l'héberge est Wikimedia Foundation, qui n'en a très probablement rien à faire de l'occitanisme). On nous affirme, semble-t-il, qu'il serait illicite de placer le siège social d'une association chez son président, alors qu'il s'agit d'une pratique courante et parfaitement licite.

Cinquième remarque : l'article n'est pas signé, même si on peut se hasarder à des hypothèses sur l'identité de son auteur.

Il s'agit donc d'un cas d'école : une personne se voit supprimer la mention de ses théories, ouvrages ou articles, ou de ceux de ses amis, sur un sujet marginal (*) ; elle en déduit l'existence d'une sorte de vaste complot ourdi par l'extrême-droite (et/ou par les marxistes ou les islamistes, suivant le cas) afin de la bâillonner. Ce n'est ni la première fois ni la dernière que nous constatons pareils propos.

(*) Je considère comme importants les sujets dont la connaissance est utile pour la compréhension du monde actuel, dans ses grandes lignes, la formation de choix politiques pour son évolution, ou les principales activités humaines et économiques. Ainsi, il est nécessaire d'avoir des connaissances de base en physique afin de comprendre les problèmes d'approvisionnement énergétique et de réchauffement climatique, qui sont des enjeux importants de niveau mondial. En revanche, des sujets aussi divers que la vie de Platon, la hiérarchie arithmétique, la biographie des parlementaires de la IIIe république, ou la nature des langues jadis parlée dans tel ou tel département français, sont secondaires, voire marginaux. Je sais bien que cette caractérisation en vexera certains, fortement impliqués sur le sujets cités...