Les enseignants en informatique ne parviennent pas à comprendre que certaines personnes puissent ne pas aimer l'informatique et les ordinateurs, mon seul but dans cette matière et de valider pour ne plus en faire ensuite.

On pourrait la replacer dans toutes les matières : sont rares les enseignants qui admettent que leur discipline n'est pas fondamentale et que l'on peut très bien vivre sans. Reste que prétendre en 2011, quand on s'est engagé dans une grande école d'ingénieurs, qu'on se passera d'informatique, peut dénoter un certain irréalisme...

Quant à moi, je suis bien conscient que l'enseignement obligatoire d'une discipline va forcément faire des mécontents, car on trouvera toujours quelques uns qui auront décidé d'avance qu'ils détestaient le sujet. Je ne m'en émeux pas plus que cela : c'est un fait de la vie, comme l'existence de la mort ou de la jalousie.