Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer : une autorité produisant des certificats SSL reconnus par tous les grands navigateurs laisse fuir la clef privée de son site Web.

Même s'il ne s'agit que de la clef du site et non celle de signature des certificats, cela dénote un certain manque de sérieux !