Je n'achète pas France Soir, mais parfois j'en trouve un exemplaire gratuit. Il y a une semaine, France Soir prétendait informer le lecteur sur la double nationalité, sous le titre « Double nationalité : mode d'emploi. »

J'y lis :

La nationalité française donne notamment accès aux métiers de la fonction publique, dont les étrangers sont exclus.

à Non. La règle générale pour les fonctionnaires est qu'ils doivent être français ou citoyens de l'Espace économique européen ou de la Suisse (je crois que, précédemment, la règle était : citoyens de la Communauté économique européenne, mais je n'en suis pas sûr). Il fut un temps où la règle était effectivement que les fonctionnaires devaient être français, mais cela remonte à je ne sais combien de décennies...

La restriction aux français uniquement ne s'applique aujourd;hui qu'aux emplois de souveraineté (si je ne m'abuse, essentiellement police, justice, défense, affaires étrangères, et encore pas à tous les niveaux de responsabilité).

Par ailleurs, certains emplois sont ouverts sans condition de nationalité (chercheurs scientifiques, enseignants-chercheurs des universités, etc.) : il s'agit d'emplois à très hauts niveaux de qualifications, pour lesquels on prétend attirer en France le meilleur choix au niveau mondial.

Je connaissais tout cela avant de lire l'article de France Soir, mais il ne m'a fallu que 2 minutes sur Google pour confirmer. Ah, j'oubliais : c'est sur Internet qu'on apprend des erreurs !

(Des gens peut être un peu élitistes me soufflent que de toute façon le lectorat cible de France Soir n'a pas été à l'université ou du moins ne s'est jamais demandé comment on recrutait les scientifiques en blouse blanche qui passent à la TV, que pour eux la fonction publique c'est principalement la police, et les étrangers principalement les maghrébins.)