Il semble qu'un article et un rapport utilisés pour défendre des thèses climatosceptiques au Congrès américain aient contenu des extraits plagiés de sources diverses dont Wikipédia. Le fameux « rapport Wegman » prétendait, entre autres, suite à une analyse de réseaux sociologiques sur les publications en science du climat, que les auteurs d'articles sur le paléoclimat se soutenaient les uns les autres lors des évaluations scientifiques avant publication.