L'omertà n'a que trop duré ! Oui, les français ont le droit de savoir quels articles seront acceptés à SAS 2011.