Je lis dans cet article de Pierre Assouline qu'avec l'usage généralisé des traitements de textes, le plus souvent seule la version finale d'un ouvrage est conservée et non les brouillons, changements, rectifications.

On nous indique :

Un logiciel gratuit sauvegardant l'intégralité de l'écriture numérique d'un livre et créant un fichier à chaque changement, de manière à fournir ensuite un historique indexé et horodaté. L'équipe de l'ITEM, qui le développe actuellement, se donne encore deux ans pour le finaliser.

A priori, ce type de logiciel s'appelle un logiciel de gestion de versions. On ne peut pas dire que cela soit nouveau : RCS existe depuis 1982, et la plupart des développeurs informatique en utilisent un pour leurs codes sources. Il est possible d'utiliser GIT ou SVN pour des documents de traitement de texte, quoiqu'ils soient plus performants sur du texte brut que sur des formats tel que Word (possibilité de sortir des différences, etc.).

Je serais curieux de savoir ce que l'ITEM développe...