Aujourd'hui, j'ai vu deux artistes aux initiales JB.

Le premier, à peine pubère, se déhanchait sur une piste de danse. Il n'y avait pas la bande son, je n'ai pas pu juger du chant. J'espère pour lui qu'il saura gérer la transition à l'âge adulte ; ce serait triste de le voir, à 35 ans, loque alcoolique dans des émissions de TV réalité. Enfin, triste, comment dire, il y a tant de personnes de part le monde qui ont de réels problème, qu'en fait, je me fiche bien du futur de Justin Bieber.

La deuxième chante, une guitare à la main. Elle a une belle voix, et une quarantaine d'années de carrière derrière elle. Elle oublie parfois ses paroles, mais on ne lui en veut pas. Elle était ce soir à Grenoble. Il s'agit de Joan Baez.

(Notes sur le concert : il y a eu une version trop courte à mon goût du Partisan d'Anna Marly et Leonard Cohen, Suzanne de Leonard Cohen, la balade de Sacco et Vanzetti, Blowing in the Wind, et House of the Rising Sun avec un accompagnement de basse acoustique + accords qui contraste avec les arpèges habituelles sur ce morceau.)