Le CNRS, on ne le rappelera jamais assez, c'est l'interdisciplinarité. C'est pourquoi nous ne pouvons que nous réjouir de l'acceptation du financement de notre projet SemEpiStic (SÉMantique et ÉPIstémologie des Sciences et Technologies de l'Informatique et de la Communication) par l'Agence nationale de la recherche.

Ce projet réunira des informaticiens et des chercheurs en épistémologie, philologie et philosophie, et tentera d'apporter l'éclairage de la παιδεία dans ces domaines d'ingéniérie sans cesse en mouvement, pris dans la course folle de l'innovation constante.

Les thèmes de recherche (terme Ô combien préférable au globish « workpackage ») abordés seront :

  1. Langages de programmation, ou programmation du langage ? Comment les nouvelles technologies formatent l'expression, donc la Pensée.
  2. Binaire et dualisme, imperium technologique et réductionnisme.
  3. Le Théorème de Gödel 80 ans après : l'Esprit supérieur à la Machine.
  4. Culture de l'ingéniérie, génie de l'inculture : étude critique des formations en informatique.
  5. Eros de la Technique, de Türing à Marcuse.
  6. Approche marxiste : planification et TCP/IP.
  7. Dépasser Google, ou : le retour de la sémantique.
  8. Internet : savoir fragmenté et δόξα. Comment lutter ?

Le site du projet sera prochainement en ligne. Signe de modernité, un wiki sera ouvert. (*) Un colloque en présence d'Edgar Morin sera organisé au début du projet, dont les actes seront publiés aux Éditions du CNRS.

(*) Un comité éditorial sera mis en place pour ce wiki : toute modification devra être soumise 1 mois avant la date de mise en ligne prévue, ceci afin de prévenir tout dérapage.