Pour cela, il me faut utiliser un logiciel de visualisation de vidéos compatible avec le format RealVidéo. Ce format, à l'ère de l'hébergement sur YouTube et d'autres sites, des flux MP4 etc., est il me semble assez dépassé.

Je dispose sur mon ordinateur de trois outils capables de le lire :

  • celui fourni par RealNetworks (RealPlayer); il refuse de se lancer (il produit une erreur de calcul en virgule flottante) et comme il s'agit d'un outil propriétaire dont les fournisseurs refusent de dépanner les pannes sous Linux, il n'y a guère d'espoir
  • vlc et mplayer, qui tous deux me donnent un audio haché.

Le format RealAudio, plus précisément les codages/décodages du son et de la vidéo qui y sont utilisés, est propriétaire. Autrement dit, il est très difficile de faire un logiciel de lecture compatible avec ce format si l'on est pas la société RealNetworks. Par ailleurs, rien ne nous dit que celle-ci continuera de supporter ce format dans le futur; comme je l'ai dit, RealAudio/Vidéo est une technologie dépassée, et rien ne nous dit que RealNetworks existera encore dans cinq ans.

On me dira que mes problèmes sont dus à l'utilisation de Linux, système d'exploitation peu courant en informatique personnelle. J'ai essayé avec Microsoft Windows XP : dans sa configuration de base, ce système ne reconnaît pas les fichiers « rm » de RealVideo et n'explique en aucune façon à l'utilisateur comment se débrouiller. Il faut aller sur le site de RealNetworks et télécharger et installer RealPlayer. Cette installation est loin d'être rapide ; qui plus est, elle est très intrusive : on me demande de m'enregistrer, de donner mon adresse e-mail. Si on ne prête pas attention à ce qui est écrit dans les petites cases, on s'inscrit pour acheter la version « premium » payante, on accepte de recevoir des publicités, et on accepte l'installation du navigateur Google Chrome comme navigateur par défaut.

Au final, l'audio est également assez haché, je me demande donc si ce n'est pas un problème du fichier de l'ENS-Lyon. Je suis sur une connexion professionnelle à très haut débit, ce n'est pas un problème de bande passante...

La leçon de cette anecdote ? L'utilisation de formats propriétaires, si elle peut paraître pratique à court terme, peut à long terme produire des problèmes qui mettent en cause l'accès au savoir,