Ainsi donc, Céline fait encore reparler de lui. Faut-il ou non le mettre sur la liste des personnalités à célébrer ? Faut-il, une fois qu'on l'y a mis, le retirer ? Faut-il avoir une liste des personnalités à célébrer ? Honore-t-on seulement l'écrivain (immense, dit-on) ou la personne (un « salaud ») ? (*)

S'il n'y avait pas eu l'Occupation, je me demande comment on pourrait occuper les débats intellectuels en France en 2010. Ah, j'oubliais, il y a l'islamisme, et le sarkozysme.

Pendant ce temps, le désastre écologique et humanitaire peut progresser.

(*) Honnêtement, quand je lis l'École des Cadavres, j'ai plutôt l'impression de l'œuvre d'un malade mental, un peu comme ces personnes qui, dans la rue ou le métro, expliquent qu'ils sont victimes d'un complot de la CIA. Mais bon.