Avec le développement de l'usage des sites de téléchargement de masse (RapidShare, MegaUpload...), hébergés à l'étranger et dont l'usage n'est pas détectable par HADOPI, il est prévisible que les lobbies réclameront d'autres mesures. Parions sur :

  • Filtrage de ces sites, probablement hybride (adresses IP renvoyant sur un filtrage par URL)
  • ou du moins espionnage des accès à ces sites.

L'infrastructure aura auparavant été mise en place pour, raisons invoquée, filtrer les sites pédophiles.

Ceux qui me suivent depuis plusieurs années savent que j'avais averti de la course à l'armement, avec instauration de mesures de plus en plus intrusives.