Connaissez-vous le CAES du CNRS ? C'est l'équivalent d'un comité d'entreprise, du moins dans ses fonctions d'animation et d'aide sociale, pour le CNRS. Il possède notamment quelques centres de vacances qui, et cela est fort heureux, servent également de centres de colloque. J'y profite au passage pour saluer la vaillante équipe du centre d'Aussois, qui a fort bien géré notre accueil aux journées de la communauté française de compilation, l'organisateur local étant manifestement dépassé par les évènements.

Donc, en raison d'une insomnie, et étant hors d'état de faire quelque chose d'instructif comme lire le livre de Mathieu Perona et Jérôme Pouyet sur le prix unique du livre, ou quelque chose d'utile comme la rédaction du script Python que j'ai promis depuis 2 semaines à un collègue, je me suis rabattu sur la consultation de webcomics. J'ouvre Xkcd. Et là, un message m'informe que je n'ai pas le droit de consulter ce site parce que

Block reason: Forbidden Category "Adult/Mature Content" If you believe the below web site is rated incorrectly click here

Bref, on m'explique que j'ai tenté d'accéder à un site « adulte », qu'on m'en a empêché, mais que je peux demander (en anglais) à ce que la classification du site soit réévaluée par une entreprise américaine.

Passons sur le message en anglais dans un établissement qui n'accueille pas que des chercheurs de sciences exactes (qui, en général, lisent l'anglais), mais aussi des techniciens, des administratifs, sans parler des familles, qui n'ont pas forcément la même aisance. Relevons que nous faisons reposer les critères de moralité sur l'appréciation d'étrangers qui ne vivent pas dans la même culture et n'ont pas forcément les mêmes références que nous (il y aurait beaucoup à écrire sur l'attitude de fascination/répulsion des américains pour le sexe, et les extrêmes que l'on trouve dans les deux dans dans ce pays).

Mentionnons l'absurdité du classement de Xkcd. Il s'agit d'une bande dessinée minimaliste, consistant essentiellement en figurines humaines tracées avec des bâtons (un rond pour la figure, des traits pour les membres) et en texte. Il y a parfois des plaisanteries à contenu sexuel, mais elles sont en général du niveau de celle-ci ; au mieux on verra des figures en traits enlacées. Certes, ce webcomic n'est pas tout public, comme le veut son avertissement

This comic occasionally contains strong language (which may be unsuitable for children), unusual humor (which may be unsuitable for adults), and advanced mathematics (which may be unsuitable for liberal-arts majors). (Cette bande dessinée contient parfois des gros mots (qui peuvent ne pas convenir aux enfants), de l'humour inhabituel (qui peut ne pas convenir aux adultes), et des mathématiques avancées (qui peuvent ne pas convenir à ceux qui ont fait des études de sciences humaines).)

mais il n'y a pas de quoi hurler. Dans le même temps, des sites de récits disons assez déviants sont accessibles, sans parler du Love Blog. Il faut dire que ce dernier, étant en français, a dû échapper aux censeurs américains ; en revanche l'autre blog totalement moins coquin de l'auteur Gally est censuré ; allez comprendre.

Les contenus « adultes » et « pornographiques » ne sont pas les seuls visés ; il y a aussi des sites de « streaming » et de vidéos, comme YouTube. Il s'agit sans doute de préserver nos chercheurs et leur famille du spectacle insoutenable de François Bayrou passant chez Michel Drucker. En revanche, Fox News, la bien connue machine à décerveler, est accessible.

Je m'interroge sur les motivations de l'installation de ce filtre.

  1. Le filtrage du streaming peut s'expliquer par le fait qu'ils consomment beaucoup de bande passante (si tout le monde se met à regarder de la vidéo, ça va mettre à genoux la liaison réseau).
  2. S'agissant d'un centre accueillant du public familial, on peut penser qu'ils ont voulu mettre en place un filtre parental. On peut cependant penser que c'est a priori aux parents de choisir ou non de confier des appareils accédant au reseau à leurs enfants et de configurer les filtres utilisés. Le but peut cependant être tout simplement de prévenir les remarques de certains parents
  3. Il peut aussi s'agir de l'idée qu'un réseau d'un organisme, certes privé, mais en partie publiquement financé, ne doit pas servir à des activités dépravées ou de loisir (regarder du porno, mais aussi écouter de la musique). Il faudrait dans ce cas envisager la suppression du vin aux repas et du bar en sous-sol, que l'on pourrait avantageusement remplacer par des cours du soir.

J'ajouterai, enfin, que je sais contourner ce filtre, de plusieurs façons.

Cette anecdote est, je pense, une bonne illustration des problèmes posés par les « filtres parentaux » que certains voudraient voir installés par défaut sur les connexions Internet.

  1. Ils bloquent des contenus aussi peu menaçants que F. Bayrou chez M. Drucker.
  2. Ils ne bloquent pas certains sites pornographiques ou érotiques.
  3. Les classifications sont grossières.
  4. Les choix de filtrage sont arbitraires, souvent faits par des sociétés situés à l'étranger et ne parlant pas notre langue.
  5. Ils servent surtout aux administrateurs (écoles, etc.) pour se couvrir.

PS J'ai contacté SonicWall, le fournisseur du filtre, et ils ont reclassé Xkcd comme « 14.Arts/Entertainment, 47.Humor/Jokes ».

PS² Ecrans.fr est bloqué comme « MP3/Streaming », alors que c'est un site d'informations dépendant de Libération. Re-contacté SonicWall, reclassement « 31.Web Communications, 33.News and Media ». Au moins ils sont réactifs, même s'il faut parler anglais. Vu les horaires de prise en compte des réclamations, je me demande s'ils n'ont pas sous-traité leurs évaluations en Inde.