J'avoue ne pas avoir eu le temps de consulter les « révélations » de WikiLeaks, à part quelques points mis en exergue par la presse. Pour le moment, rien de bien palpitant :

  • Les diplomates américains pensent de MM. Sarkozy et Berlusconi ce que pensent énormément de gens du grand public au vu de la conduite publique de ces personnes.
  • Les pays arabes riches du Golfe (gouvernés par des princes sunnites) ont peur du grand voisin puissant au nord, l'Iran (chiite). On s'en doutait.
  • Des diplomates pensent qu'Hugo Chavez est un agité. Nooon ? Sans blague ! (cf par exemple les menaces de guerre avec la Colombie de l'état dernier, à propos de l'hébergement des FARC au Venezuela)

Pour le moment, tout ceci relève de la revue de presse.

Qu'est-ce qui serait surprenant ? Que des fonctionnaires ou autres responsables s'expriment en privé avec un franc-parler qu'ils n'auraient pas en public ? Jesus-Marie-Joseph, mais quelle surprise ! Grands dieux !