Le Point écrit, au sujet de l'affaire Houellebecq - Wikipédia - Gallaire :

Seulement voilà, Wikipédia est une encyclopédie libre, écrite par des contributeurs bénévoles. Autrement dit, elle n'est pas protégée par copyright. Or, du point de vue juridique et en matière de propriété intellectuelle, s'il n'y a pas de propriétaire, il n'y a pas de plaignant, donc pas de procès.

Première remarque : le copyright est une notion de droit anglo-américain. En France, nous avons le droit d'auteur.

Deuxième remarque : une œuvre de l'esprit est protégée par le droit d'auteur dès sa création, et ce même si l'auteur est anonyme ou pseudonyme. Comme le dit l'article L113-6 du Code de la propriété intellectuelle :

Les auteurs des œuvres pseudonymes et anonymes jouissent sur celles-ci des droits reconnus par l'article L. 111-1.

Bien évidemment, se pose la difficulté pratique pour un auteur anonyme de mener un procès et, pour cela, de prouver sa qualité d'auteur. Cependant, on pourrait en dire de même du vol de bicyclette : en appliquant le raisonnement du Point, celui-ci serait permis, puisque la police refuse de prendre les plaintes pour vol si l'on ne présente pas de facture d'achat de la bicyclette comportant un numéro de série afin de prouver l'identité du propriétaire légitime, et de toute façon n'enquête pas, donc pas de procès, pas de condamnation.

Et dire que Le Point se veut un magazine de droite, qui défend le bon sens et les honnêtes gens de la chienlit et des délinquants ! Quelle mentalité ! Tout fout le camp !