Mes amis suisses ou résidents suisses semblent accablés par le vote populaire positif du projet de l'UDC de renvoi des délinquants étrangers de suisse, alors qu'il y a déjà des dispositions législatives permettant ces renvois, qu'il y avait un contre-projet gouvernemental mieux écrit, et que le projet de l'UDC, strictement interprété, contrevient à la Convention européenne des droits de l'Homme car il ne respecte pas le principe de proportionnalité des peines.

Mon commentaire est que lorsque des blacks vendent de l'herbe dans un passage souterrain au centre de Lausanne (le trafic de drogue est visé par le projet UDC), qui sont les clients ? Des estrangers ? Des québécois, peut-être ? Ou des suisses, qui de fait encouragent ce trafic ?