(Je m'aperçois que je ne me suis jamais présenté. Imitant mon émérite collègue Catherine Kintzler, je m'y colle.)

Je suis chercheur et enseignant en informatique (plutôt théorique).

Le titre « La vie est mal configurée » fait allusion à la réflexion d'un condisciple de l'auteur, qui, devant un dysfonctionnement informatique, s'exclamait « c'est juste que tu es mal configuré », assimilant par une surprenante métonymie l'auteur et son compte informatique, sans doute effectivement mal configuré. L'auteur estime cependant que c'est en réalité la vie contemporaine en général qui est mal configurée, et il s'attelle donc à améliorer cette configuration.

Il est fort probable qu'il n'y arrive pas ; heureusement, la vie humaine étant finie, ses problèmes finiront bien par être réglés un jour ou l'autre.