J'ai déjà dit ici ce que je pensais de l'autosatisfaction de Guillaume Pépy concernant le site Voyages-SNCF.

Maintenant, le site InfoLignes, censé nous informer des grèves et autres incidents. Ce site est actuellement écroulé.

Il est manifeste qu'il n'a pas été conçu pour tenir la charge en cas de demandes massives. Or, il est prévisible qu'il y ait des demandes massives les jours de grandes grèves.

Une petite organisation à but non lucratif comme Wikimedia arrive à faire fonctionner des sites qui ont des centaines de millions d'utilisateurs dans le monde. Comment une grande entreprise comme la SNCF peut-elle justifier de ne pas arriver à faire fonctionner InfoLignes ?